L'identification des porcins

Comment identifier les porcins ?

 

Toute personne qui détient au moins un animal reproducteur ou deux porcs doit être déclarée.

Cela passe par l'identification des exploitations et des sites d'élevage, mais aussi le marquage des porcins, la déclaration des mouvements d'animaux et la tenue du registre d'élevage.

 

  Un indicatif de marquage pour les différents sites d'élevage

Ce numéro est rattaché au numéro de cheptel et se présente sous la forme : FR35ABC

Il est propre à chaque sites d'élevage, si bien qu'il peut en exister plusieurs si l'exploitation comporte plusieurs sites distants d'au moins 500 mètres.

 

  Les animaux doivent être marqués avant toute sortie

Pour que les animaux puissent quitter l'exploitation à destination d'une autre exploitation, ou bien vers l'abattoir, ils doivent impérativement porter l'indicatif de marquage du site.

Si c'est à destination d'un autre site d'élevage, cela peut se faire :

  • par une boucle de couleur jaune
  • par un tatouage à l'oreille

Et, à destination de l'abattoir :

  • par tatouage à l'arrière de l'épaule

 

  L'éleveur déclare les mouvements d'animaux de son élevage

A chaque arrivée ou départ de porcins d'un des sites d'élevage de l'exploitation, l'éleveur doit déclarer les mouvements d'animaux. Il dispose pour cela d'un délai de 7 jours en utilisant les documents d'accompagnement (document papier) ou bien directement vers la base de données BDPorc

 A la différence des bovins, il n'y a pas de déclarations de naissances à effectuer ni de documents édités.

 

  Au 1er janvier chaque année, un recensement des animaux est réalisé

Les détenteurs de porcins sont tenus au 1er janvier, chaque année, d'établir un recensement des animaux qu'ils possèdent ainsi que du type d'atelier possédé.

 

Les documents nécessaire à celà sont envoyés par le GDS.

 

 

 

  L'éleveur doit tenir un registre d'identification

Le registre d'identification des porcins comporte plusieurs documents :

  • les documents d'accompagnement
  • les bons d'équarissage
  • les résultats d'analyse
  • les ordonnances
  • le carnet sanitaire

 

L'identification des animaux fait partie des points de contrôles qui entrent dans la conditionnalité des aides PAC. Rigueur et suivi sont donc de mise.