L'identification des bovins

L'identification des animaux, est la base de la traçabilité.

 

  Le GDS du Cantal assure par délégation, les missions d'identification

A quoi sert il d'identifier les animaux ? Voilà trois bonnes raisons :

  • protéger les hommes et les animaux, en contrôlant les maladies transmissibles à l'homme et aux animaux ainsi qu'en surveillant la qualité des produits.
  • commercialiser les animaux et leurs produits en suivant leurs origines, mouvements.
  • aider au progrès génétique, en réalisant des pedigrees, filiations...

Dans le processus d'identification, chaque acteur est responsable (éleveur, abattoir, négociant en bestiaux, marchés...), mais l'éleveur est le premier maillon de la chaine de la traçabilité.

  L'éleveur identifie ses animaux à la naissance en les bouclant

A la mise en place de l'identification bovine, dans les années 1960, ceux ci étaient identifiés à l'aide d'une seule boucle en laiton. Le système est désormais plus moderne et les animaux sont aujourd'hui identifiés avec deux boucles auriculaires en plastique de couleur saumon.

Ces boucles portent un unique numéro d'identification que gardera le bovin jusqu'à la fin de sa vie.

L'identification électronique n'est à l'heure actuelle pas obligatoire pour les bovins. C'est une démarche volontaire.

  L'éleveur déclare tout mouvement d'un animal sur son exploitation

Qu'il s'agisse d'une naissance, d'un achat, d'une vente..., l'éleveur dispose de 7 jours pour réaliser ses déclarations soit en utilisant des folios de notification (document papier) soit avec un logiciel éleveur (Selso, Isagri...).

La déclaration de naissance d'un veau donne lieu à l'édition d'un passeport, véritable carte d'identité du bovin qui le suivra toute sa vie.

  L'éleveur doit tenir un registre d'identification

Le registre d'identification comporte plusieurs documents :

  • les passeports des bovins présents
  • les folios de notification
  • les bons d'équarissage
  • les résultats d'analyse
  • les ordonnances
  • le carnet sanitaire

 

 

  Le GDS est aux côtés des éleveurs pour l'identification des animaux

Le GDS du Cantal réalise les opérations d'identification pour les éleveurs en saisissant les informations transmises, expédition des documents (passeports, folios de notification, etc...).

Il assure également le soutien des éleveurs dans les démarches d'identification, notamment au travers des visites réalisées en exploitation grâce aux agents de terrain.

L'identification des animaux fait partie des points de contrôles qui entrent dans la conditionnalité des aides PAC. Rigueur et suivi sont donc de mise.