Estive, comment déclarer ?

Pension, estive individuelle ou estive collective ? voici les explications...

 

  Pour déclarer ses animaux à l'estive en période de pâturage, il existe plusieurs solutions
  • la mise en pension
  • la transhumance individuelle ou estive individuelle
  • la transhumance collective ou estive collective

Chaque système présente des particularités en terme de documents à rédiger par l'éleveur, d'analyses à l'introduction et de valeur UGB.

A chacun donc de choisir la solution la plus adaptée.

  Cas de la mise en pension

Elle correspond à la déclaration d'un mouvement de sortie de l'inventaire des animaux. Cette notification se fait par folio ou bien avec un logiciel éleveur. Il est alors nécessaire de réaliser des prises de sang sur tous les animaux estivés pour analyse IBR et éditer une nouvelle attestation sanitaire pour les bovins estivés.

Dans cette situation, le chargement moyen annuel du cheptel se trouve diminué pour celui qui place les animaux, et augmenté pour celui qui les reçoit.

Au retour des animaux, un mouvement d'entrée devra alors être réalisé par notification folio ou logiciel éleveur.

Le propriétaire de l'estive (lieu de pension) devra réaliser les mêmes opérations (déclaration d'entrée à l'arrivée et de sortie au retour des animaux).

Dans cette situation, le mélange d'animaux de plusieurs cheptels ou non est accepté.

  Cas de la transhumance individuelle ou estive individuelle

La transhumance individuelle correspond et comme son nom l'indique à de la mise en estive sans mélange d'animaux.

C'est le cas le plus simple et pour cela, une simple déclaration à la DDCSPP du département suffit.

Il n'y a pas de notifications a réaliser ni prises de sang, et les animaux restent sur l'inventaire du détenteur.

Dans cette situation il n'est accepté aucun mélange d'animaux.

  Télécharger le modèle de déclaration d'estive individuelle

  Cas de la transhumance collective ou estive collective

L'estive collective est appliquée lorsqu'il y a mélange d'animaux en provenance de plusieurs cheptels. Le chargement moyen annuel du cheptel se trouve diminué pour celui qui place les animaux, et augmenté pour celui qui les reçoit.

Les sites d'estive collective possèdent un numéro de cheptel spécifique qui se terminent par "700" dans le département du Cantal.

Pour déclarer, deux solutions :

Le détenteur des animaux rempli un listing pré imprimé par le GDS sur lequel il coche les animaux estivés avec une date de départ et une date de retour prévisionnelle.

Ce listing pré rempli est envoyé automatiquement à tous les éleveurs non informatisés et ayant estivé de manière collective l'an passé.

Il présente 3 exemplaires : un exemplaire destiné au GDS pour saisie des mouvements (A retourner dans les 7 jours), un exemplaire pour le gestionnaire de l'estive, un exemplaire à conserver par l'éleveur.

 

Dans ce cas, l'éleveur se connecte sur son compte Selso et peut alors déclarer les animaux estivés directement dans les 7 jours qui suivent le départ.

Attention, il peut y avoir nécessité de réaliser des analyses avant le départ des animaux et à leur retour en fonction du réglement du site d'estive et des qualifications IBR des cheptels estivants. Pour celà, il conviendra de se renseigner auprès du gestionnaire de l'estive.

 

Dans cette situation, il y a nécessairement mélange d'animaux de plusieurs cheptels.