Mercredi 29 mai 2019 : Journée Besnoitiose

Le GDS du Cantal organise une réunion technique sur la besnoitiose bovine le 29 mai 2019

La Besnoitiose bovine, plus communément appelée « Maladie de la peau d’éléphant », est une maladie parasitaire non transmissible à l’homme, présente en France depuis de nombreuses années, mais qui progresse fortement du Sud vers le Nord. La transmission du parasite d’un bovin à un autre se fait essentiellement par des piqûres d’insectes. Même si tous les animaux atteints ne présentent pas de signes cliniques, les pertes économiques et les impacts sur la valeur génétique d’un cheptel peuvent être importantes.

A ce jour, c’est le respect de mesures de biosécurité qui reste le meilleur moyen de prévention.

Aussi, le Groupement de Défense Sanitaire du Cantal vous invite à participer à une réunion technique traitant de la besnoitiose bovine, qui a pour but :

  • de présenter la maladie,
  • les mesures préventives à mettre en œuvre dans les cheptels
  • les plans d’aides existants


Elle est organisée en partenariat avec le Groupement Technique Vétérinaire et GDS France.

mercredi 29 mai 2019, à partir de 9h30

Salle événementielle de l’Espace Hélitas

15000 Aurillac

Clôture autour d’un buffet convivial afin de poursuivre les échanges avec les intervenants.
Nous espérons vous y rencontrer et vous trouverez, aux liens ci-dessous, le programme détaillé ainsi que le bulletin d’inscription à nous retourner ».

« Programme détaillé de la réunion technique »
« Bulletin d’inscription pour participer à la réunion technique »

Formations printemps 2019

Voici notre calendrier des formations pour le printemps 2019 proposées par votre GDS

  • Eleveur infirmier (les 13 et 19 mars à St-Flour)
  • Médecines complémentaires (les 8 et 20 mars à Massiac)
  • Santé et confort du veau (le 28 mars à St-Mamet)
  • Biosécurité en élevage porcin (le 17 mai à Aurillac et le 23 mai à Mauriac)

Toutes nos formations sont entièrement gratuites et sont ouvertes à tous types d’éleveurs, laitiers ou allaitants, adhérents au GDS, ou en parcours 3P.

Elles sont encadrées par un vétérinaire praticien et le GDS.

N’hésitez pas à consulter d’autres fiches détaillées de nos formations sur l’onglet « formations »

Nous vous encourageons à vous inscrire dès que possible au GDS par téléphone au 04 71 63 33 00 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Besnoitiose : Pensez au dépistage à l'achat !

La Besnoitiose est une maladie contagieuse qui se développe dans le Cantal.

Plus répandue dans le Sud de la France, elle semble s’étendre depuis les années 2000 sur le territoire national, en grande partie suite à des introductions de bovins porteurs.

Cet été, le nombre de cas semble se multiplier dans le département.
Cette maladie parasitaire, transmise par les taons ou par les stomoxes (mouches piqueuses que l’on rencontre couramment sur les exploitations) se diffuse très rapidement lors de l’introduction d’un bovin contaminé.

On a pu déterminer qu’à partir d’un animal porteur de la maladie, le taux d’infestation augmente de 30 % par an à l’intérieur d’un troupeau. De plus, ce type d’animal peut rester porteur pendant dix ans.

C’est pourquoi à partir d’un seul animal acheté, tout le troupeau peut être rapidement contaminé.

Le risque de contamination existe aussi lors de regroupements d’animaux (estives, comices…) ou de rapprochement de troupeaux voisins.
Il est donc conseillé de réaliser un dépistage sérologique de la besnoitiose à l’introduction de tout animal (à partir de 6 mois), et de faire rentrer cette maladie dans les règlements sanitaires des estives ou des comices, surtout lorsque les animaux se rassemblent en extérieur (là où les taons peuvent piquer).

Cette analyse est réalisable au laboratoire du Cantal pour 6 € (tarif spécial achat) et il est préférable de réaliser la prise de sang avant le mouvement de l’animal pour plus de sécurité.


Pour plus d’informations sur la maladie, cliquez ici
Pour plus d’informations sur les aides du GDS, cliquez ici